Tour du Faso 2016, 7e étape : Meron a fait son show

Tour du Faso 2016, 7e étape : Meron a fait son show

L’érythréen Abraham Meron a profité de l’attentisme et du laxisme dans le peloton pour s’exhiber à l’avant de la course. Vainqueur de l’étape Bobo-Dioulasso-Banfora, il a bouclé la distance des 84,5 km en 2h3mn13s soit une vitesse horaire de 42,196 km/h. Le burkinabè Harouna Ilboudo reste toujours en jaune.

Les 65 coureurs qui composent le peloton ont abordé la plus courte étape de la course en s’observant mutuellement. Une attitude qui a favorisé la sortie de trois cyclistes qui ne représentait aucune menace pour les principaux maillots. Abraham Meron en profitera pour faire son show. Il enlève les deux points chauds du jour, le premier à Péni et le second à Toussiana avant de régler le compte à ses compagnons sur la ligne d’arrivée à Banfora au terme d’un sprint. Il devance l’algérien Medhi Abderrahmane Hamza, 2e et l’ivoirien Issiaka Cissé, 3e. Coté Etalons, il fallait bien surveiller le français Vincent Graczyk qui est à 2 secondes du maillot jaune et l’érythréen Kibrom Mehari qui pointe lui, à 10 secondes de la tunique de Harouna Ilboudo. Une tactique bien maîtrisée car aucune menace n’a pesé sur le leader du classement général au temps bien protégé et bien entouré par ses coéquipiers. Le maillot vert en plus de celui du meilleur jeune et du fair-play reste entre les mains de Solomon Zemenfes. Nassim Saïdi conserve sa tunique rose des sprints intermédiaires. Issiaka Cissé a endossé au bout de l’étape le maillot de la combativité. La 8e étape enverra les cyclistes sur l’étape Bobo-Dioulasso-Dédougou distante de 167 km. Une course dont le sort sera certainement guidé par le gré des attaques car le maillot jaune devra savoir qu’il ne passera pas des instants de tranquillité.

Podium-Maillot-jaune

Service presse du Tour du Faso

website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*