Tour du Faso 2016, 8e étape : Ilboudo persiste avec sa tunique

L’Algérien, Nassim Saidi a remporté la 8e étape du tour cycliste international du Faso courue entre Bobo-Dioulasso et Dédougou et longue de 167km. Il a mis un temps de 3h44mn22s pour parcourir la distance soit une vitesse moyenne de 44,659km/h, un record pour l’épreuve. Le burkinabé Harouna Ilboudo reste toujours en jaune.

Le peloton s’est lancé à vive allure pour opérer un tamis. Ainsi, cinq coureurs parviendront à prendre la clé des champs mais le peloton les gardera toujours en ligne de mire. Ainsi, ces cinq hommes de tête se partageront les différents points chauds durant cette étape. Au premier sprint intermédiaire disputé à Kari, c’est le français, Eric Perrodo qui passera en premier la ligne d’arrivée. Au second point chaud à Kosso, c’est l’érythréen Méhari Kibrom qui se l’approprie et enfin le dernier sprint intermédiaire situé à Kari est revenu à Médéric Clain. Le peloton choisi alors de siffler la fin de la récréation sous l’impulsion des burkinabé qui contrôlaient jusque là la course pour empêcher toute prise de bonification par ceux qui menacent de près le maillot jaune. C’est donc groupé que le peloton est arrivé pour disputer le sprint final. Il verra finalement la victoire de l’Algérien Nassim Saidi. Le maillot jaune reste la propriété du burkinabé Harouna Ilboudo. Le vainqueur de l’étape arrache le maillot vert aux points des mains de Solomon Zemenfes et conserve en outre sa tunique rose des sprints intermédiaires. L’Erythréen Zemenfes se console avec le maillot du meilleur jeune. La tunique de la combativité revient au le malien Moussa Togola. Demain le peloton mettra le cap sur Koudougou. Une avant dernière étape où les coureurs proches du leader au classement général au temps chercheront à attaquer le maillot jaune. Marquera-t-il encore la même sérénité que lors des précédentes étapes à Koudougou? Question.

Service presse du Tour du Faso

website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*