Sécurité des cyclistes : Sorgho et Yarbanga investi ambassadeurs

Sécurité des cyclistes : Sorgho et Yarbanga investi ambassadeurs

A la fin de l’étape de Dedougou-Koudougou, Christain Alain, le responsable de l’US Vern de cyclisme a officiellement investi Mathias Sorgho et Salifou Yarbanga ambassadeurs d’un projet pour mieux protéger les cyclistes sur les routes. Mais que signifie ce projet ? Christian Alain explique : “C’est un projet qui a été réalisé en France pour la sécurité des cyclistes. C’est le respect du code de la route quand les véhicules doublent les cyclistes et c’est aussi aux cyclistes de se comporter correctement par rapport aux véhicules. C’est un projet qui a été fait dans le département 45 et a été généralisé au niveau national et la promotion sera également faite sur le tour de France. L’objectif est aussi de l’amener au niveau international. On a donc profité de notre venue au tour du Faso pour en faire sa promotion avec l’accord du président de la Fédération burkinabè de cyclisme et du ministre des sports”. Pour le français, les routes du tour du Faso sont un prolongement de ce projet. “ Il ne faut rien négliger, la course, c’est la sécurité et cela concerne tout le monde” a-t-il indiqué avant de poursuivre : “les deux burkinabè ont participé à l’opération en France pendant leur stage à l’US Vern. Sur les courses élites, ils ont été choisis pour faire des séances marketing avec des photos pour la sensibilisation du projet. Quoi de plus normal donc de les investir comme ambassadeurs au Burkina” a soutenu celui qui a reçu Sorgho et Yarbanga à Rennes en France pour un trimestre de stage en vue de préparer le tour du Faso. A Koudougou, ils ont officiellement reçu leur maillot pour faire la promotion de la sécurité routière des cyclistes.

Service presse du Tour du Faso

website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*