Tour du Faso 2018 : Le Maroc, grand absent

Tour du Faso 2018 : Le Maroc, grand absent

Le tour du Tour international du Faso 2018  a pris son envol aujourd’hui 26 octobre. Le Maroc, pays détenteur du maillot jaune est absent pour la défense du titre de sallaheddine Mraouni.

peloton

La 31e édition du Tour international du Faso va mettre ses voiles le 26 octobre 2018. Le Burkina Faso comme il est de coutume depuis un certain temps aligne 3 équipes, à savoir l’équipe nationale, celles de la régionale du Centre et de l’Ouest. Des pays invités ont à 4 équipes européens et 8 pays africains. Le Maroc sera le grand absent de ce rendez-vous annuel. Le royaume Chérifien, détenteur du maillot jaune 2017 par Sallaheddine Mraouni  ne sera pas présent pour la défense de son titre, selon le comité national d’organisation. L’étape du jour, est Ouagadougou Manga. En rappel, le tour connait deux innovations majeures cette année. En effet, outre l’excursion à Bolgatanga au Ghana, la 31e édition connaitra la course contre la montre (Sabou Koudgougo). Lors du dernier point de presse tenu, le mardi 16 octobre dernier,  le comité national d’organisation a présenté les différents maillots qui seront mis qui seront convoités pendant la compétition. Le maillot Jaune, comme l’édition précédente serait parrainé par la Loterie nationale burkinabè, (LONAB), sponsor officiel de cette 31e édition. Total Burkina, habilleurs des Etalons est également le parrain du maillot Vert du classement par point. Le maillot Orange des points chauds, reste la propriété de Castel Beer, et celui de la Combativité est le mérite de la téléphonie mobile, Telecel Faso. Selon, le président du comité d’organisation, le commandant Yasnémanégré Sawadogo, cette année les sponsors ont répondu favorablement et vite à leur attende, et plus de 470.000.000f sont déjà mobilisés. Une occasion pour le président de la fédération burkinabè de Cyclisme de témoigné aux partenaires, son admiration pour le dévouement don ils ont fait preuve. « En ma qualité du président du comité d’organisation, je puis vous dire combien l’épreuve a besoin de vous, merci de faire vivre cette épreuve qui fait la fierté nationale», les a-t-il adressés. Du reste, il a indiqué que deux étapes n’ont toujours pas trouvé parrainage. Vu le contexte sécuritaire que le Burkina Faso vie ces derniers temps, le superviseur général, Boureima Sy a pour sa part rassuré les uns et les autres que des mesures exceptionnelles seront prises. Quant au directeur technique de la fédération, Martin Sawadogo, l’objectif du Burkina est le maillot jaune. Il a confié que les cyclistes burkinabè sont tous en jambe et sont au vert à Bobo-Dioulasso. «Nous nous sommes bien préparé. Tous les cyclistes burkinabè qui avaient été victime de l’accident lors du dernier tour cycliste Chantal Bia du Cameroun ont rejoint les autres pour le regroupement. », Assure-t-il.officiel

ligne-depart

Pengdwendé Achille OUEDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*