JACKY BOTTON, PRESIDENT DU JURY DU TOUR DU FASO 2018 : « Globalement, tout se passe bien. Les consignes et les directives sont respectées »

JACKY BOTTON, PRESIDENT DU JURY DU TOUR DU FASO 2018 : « Globalement, tout se passe bien. Les consignes et les directives sont respectées »

Le 31e Tour cycliste international du Faso est à mi-parcours après l’arrivée de la 5e étape Yako-Ziniaré (145, 6 km) courue ce 30 octobre 2018. Le moment idéal pour le président du jury, Jacky Botton pour faire le point. Pour le commissaire de l’Union cyclisme international (UCI), tout se passe bien globalement.

Qui mieux que le commissaire de l’Union cyclisme international (UCI) qui officie sur ce 31e Tour cyclisme du Faso en qualité de président du jury pour faire le point à mi-parcours. Jacky Botton estime en effet que rien n’est encore joué pour le maillot jaune en raison de la faiblesse des écarts entre les hommes de tête. « Mais, je pense qu’au fil des étapes qui vont venir, la fatigue va s’accumuler. C’est là qu’on risque d’avoir des défaillances. Sinon, rien n’est encore joué », a-t-il analysé.

Concernant l’organisation générale du Tour, le président du jury a laissé entendre que rien n’est à signaler : « Rien de particulier n’est à signaler pour l’instant. » Pour lui, au niveau de l’organisation, on fait avec les moyens qu’on a et avec les infrastructures qui existent. Malgré tout, le Tour est dans les normes UCI comme il le souligne : « Au niveau de l’UCI, le Tour se passe bien. On discute souvent avec les organisateurs. Globalement, tout se passe bien. Les consignes et les directives sont respectées »

Autant donc dire que le comité national d’organisation est déjà en train d’organiser un tour à la hauteur des attentes et des ambitions

Dir com Tour du Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*