Tour du Faso 2018 : Retour sur le succès éclatant d’une compétition

Tour du Faso 2018 : Retour sur le succès éclatant d’une compétition

Les lampions se sont éteints sur la 31e édition du tour du Faso   à Ouagadougou avec un bilan plus que positif pour le Burkina qui a remporté le maillot jaune grâce à Mathias Sorgh.

Le président de la fédération burkinabè de cyclisme, Allah Kouamé a salué la mobilisation des autorités burkinabé autour du tour.

Le président de la fédération burkinabè de cyclisme, Allah Kouamé a salué la mobilisation des autorités burkinabé autour du tour.

 

La 31e édition du tour du Faso, qui s’est tenu du 26 octobre au 4 novembre 2018 a marqué l’histoire    grâce à l’exceptionnelle mobilisation autour de cet évènement, la ferveur et l’enthousiasme de la population burkinabè et celle des milliers de personnes venues des quatre coins du monde pour l’occasion. Une ambiance chaleureuse a régné tout au long de la compétition. A l’heure du bilan, on peut sans risque de se tromper affirmer qu’il y a des motifs de satisfactions comme le témoigne le directeur technique de l’équipe belge, Beysens Herman. « Je pense que cette 31e édition du tour du Faso a été une véritable réussite au regard de la qualité des pays invités. Le burkinabè Mathias Sorgho mérite amplement son titre. Il est très fort et a bénéficié de la solidarité agissante de ses coéquipiers ». Cet avis est également partagé par Sanda Joseph, cet ancien habitué du tour du Faso, devenu encadreur de la sélection camerounaise. « Le Tour du Faso s’est considérablement amélioré. Je me souviens qu’à l’époque, nous dormions dans des bivouacs. Maintenant tout a changé. Les coureurs sont à l’aise et on mange à l’heure. Vraiment, chapeau bas au comité d’organisation ». Le président de la fédération ivoirienne de cyclisme Allah Kouamé a quant à lui, félicité les autorités burkinabè pour leur forte implication dans l’organisation du tour du Faso. «Le Tour du Faso connaît ses lettres de noblesses depuis longtemps grâce à la forte implication des autorités burkinabè à qui, je voudrais traduire toute ma reconnaissance. C’est un Tour qui est bien organisé et le public ne se fait pas prier pour encourager les coureurs tout au long de leur parcours» a-t-il indiqué.  Pour le président de Jury Jacky Botton, le bilan est satisfaisant au regard de la qualité des athlètes qui ont pris part à la compétition. «Je suis heureux de constater que le tour s’achève sans incident majeur. Et cela est un motif de satisfaction pour nous. Mais je crois que le mérite revient aux organisateurs du Tour et aux autorités burkinabè qui ont décidé de s’investir dans l’organisation de cet évènement» a-t-il conclu.

Jacky Botton, le président du tour du Faso a salué l’hospitalité  des burkinabè.

Jacky Botton, le président du tour du Faso a salué l’hospitalité des burkinabè.

ST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*