Une ambiance de carnaval

Une ambiance de carnaval

DSC_3285Le contre la montre a eu le mérite de fixer le spectacle sur Charles De Gaule au grand bonheur des amoureux du cyclisme. Ouagadougou a eu le privilège de voir le départ et l’arrivée d’une étape ce qui n’est habituel sur l’épreuve burkinabè. Par un jour ouvré, la mobilisation n’était pas gagnée d’avance. Mais le cyclisme est un sport qui passionne les Burkinabè, ils en ont fourni des preuves lors de cette première étape. Dans les tribunes, le Maire de la ville de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé lui-même a suivi le dénouement de l’épreuve. Evidemment c’est le ministre des Sports et des loisirs, Daouda Azoupiou qui a présidé les activités de l’étape.
Les 15 équipes ont eu droit à un bain de foule avant de prendre les unes après les autres la place pour le départ. L’équipe fanion du Burkina, à l’annonce de son tour d’entrée en compétition, une foule surexcitée scandait les noms des coureurs connus de tous les encourageant à se surpasser. Cela n’a pas suffi à en juger par le verdict de l’épreuve.
Les partenaires ont rivalisé d’ardeur pour être visibles. On coutumier des petites bagarres entre sponsors chacun voulant voir ses casquettes sur la tête du plus grand nombre de public. Mais la LONAB a frappé fort. Son car podium assorti d’un toit pour accueillir royalement ses hôtesse a supplanté l’ensemble du décor comme l’a été sa contribution, elle qui a misé 150 millions de F CFA. Au niveau décor, Amado la mascotte des Etalons a volé la vedette lui qui attire tous les objectifs. On peut le dire, c’est dans une ambiance bonne enfant que le Tour du Faso a pris son envol.

DSC_3439 DSC_3402 DSC_3351 DSC_3350

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*