Tour du Faso 2019 : Une première étape renversante

Tour du Faso 2019 : Une première étape renversante

DSC_3309Le Tour du Faso 2019 est lancé. Le contre la montre par équipe n’a pas souri au Burkina, le pays hôte. Des 3 équipes en lice, la meilleure du Burkina, l’équipe Fanion n’est arrivée qu’à la 8e place prenant au passage un retard de 21e secondes. On imagine le froid que cette performance des Etalons cyclistes a jeté au sein du public burkinabè. Les coureurs burkinabè ne sont pas à l’aise dans le contre la montre, c’est connu. Mais prendre matinalement un tel retard peut se payer cher. Toutefois, dans le camp du Burkina, on peut se consoler en disant « le plus dur est déjà passé ». Les Etalons ont 9 étapes pour se remettre dans le sens de la course.

L’équipe continentale algérienne, peut également se mordre les doigts. Elle a été surprise dans cette épreuve, ne parvenant à se classer qu’à la 7e place, soit une marche devant le Burkina. Si l’Algérie a déçu, l’Angola a agréablement surpris. En réussissant un temps de 8 m 05s, les angolais ont réalisé le meilleur temps, confisquant ainsi le maillot jaune dès la première étape. Là où on attendait les Algériens, les Burkinabè et les Rwandais, ce sont les Angolais qui ont répondu présents. Le Rwanda peut se consoler du 2e meilleur temps qu’il a fait en 8mn08s. La Belgique complète le podium. Mais dans leur nuque pointent la Hollande et l’Allemagne.

A en juger par la première étape, ce Tour du Faso s’annonce très palpitant tant le niveau des forces en présence est équilibré.

Et c’est de bonne guerre.

DSC_3526 DSC_3509 DSC_3493 DSC_3485 DSC_3476 DSC_3474 DSC_3445 DSC_3439 DSC_3429 DSC_3416 DSC_3410 DSC_3404 DSC_3397 DSC_3389 DSC_3379 DSC_3371 DSC_3363 DSC_3360 DSC_3346 DSC_3338 DSC_3330 DSC_3315 DSC_3302 DSC_3295 DSC_3282 DSC_3280

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*