Une 10 étape riche en couleurs

Une 10 étape riche en couleurs

La présence du Président du Faso sur la ligne d’arrivée qui a suivi de bout en bout le dénouement de la 32e édition du Tour du Faso est la preuve du soutien des plus hautes autorités au Tour du Faso. Les pays invités se disent émerveillés d’une telle implication au sommet de l’Etat. Très peu de courses en Afrique enregistrent la présence du chef de l’Etat et celle du chef du gouvernement à une étape. Dans le camp Burkinabè, les cyclistes ont trouvé, dans la présence du premier Burkinabè une caution à tous les niveaux.

Pour témoigner de leur gratitude au chef de l’Etat, le Tour du Faso a remis un trophée d’honneur et une attestation au premier des Burkinabè pour son engagement à la cause du vélo.

L’intérêt des plus hautes autorités a motivé une chancellerie comme les USA, généralement peu engagé dans le domaine du sport à se solidariser de l’effort de promotion de la discipline au Burkina Faso. L’ambassadeur des Etats Unis d’Amérique au Burkina, SEM Andrew R ; Young lui-même est venu à l’arrivée du Tour avec dans les bras 31 VVT qu’il a remis à la Fédération burkinabè de cyclisme. Le diplomate américain a souscrit son pays à une participation financière à l’épreuve dans le seul but de profiter de la tribune offerte pour des messages de paix, de vivre ensemble.

Le Tour du Faso a réellement bénéficié d’un soutien d’inconditionnels. Il imagine mal cette épreuve se dérouler si les Européens avaient tous pointé du doigt les aspects sécuritaires pour le bouder. Mais des pays comme l’Allemagne, la Hollande, la Suisse et la Belgique ont pris le départ. Leur courage n’est pas passé inaperçu. Le ministre des sports et des loisirs, Daouda Azoupiou a tenu à magnifier, au nom de l’Etat Burkinabè cette manifestation d’une amitié sincère. Les pays invités européens ont reçu un trophée signe du retour de la qualité de leur amitié envers le peuple Burkinabè.

L’arrivée a aussi été marquée par la présence remarquée de sa majesté le Moro Naba, un soutien inconditionnel du vélo au Burkina. Le roi a remis ses traditionnels présents aux vainqueurs du jour. Le premier Burkinabè et le premier Européen ont ainsi été habillés par le Moro Naba de boubous royaux.

Un engouement certains a été notable à cette arrivée. C’est sans conteste ce qui fait l’exception du Tour du Faso, qui, sans être une épreuve aux moyens colossaux gagne en intérêt.

WhatsApp-Image-2019-11-04-at-08.49.45 WhatsApp-Image-2019-11-04-at-08.49.43-(1) WhatsApp-Image-2019-11-04-at-08.49.33 WhatsApp-Image-2019-11-04-at-08.49.31 WhatsApp-Image-2019-11-04-at-08.49.30 WhatsApp-Image-2019-11-04-at-08.49.29-(1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*