Rémi Jamin : Un Breton chez les Etalons

Rémi Jamin : Un Breton chez les Etalons

Français de nationalité, burkinabè par alliance, Rémi Jamin a découvert le Tour du Faso au cours d’une émission dans une chaîne de télévision publique française. Mais c’est par le biais de l’ardoisier Michel Bationo qu’il fréquentera pour la première fois cette grande boucle burkinabè en 2006. Fabricant de cadre de vélo pendant une vingtaine d’année, Rémi Jamin maîtrise à la perfection l’engin des cyclistes et ses techniques. C’est pour cette raison que le président de la Fédération burkinabè de cyclisme, Alassane D. Ouangraoua l’a sollicité à ses cotés pour un coup de main technique. “Je suis un peu comme un conseiller technique. J’apporte des petits conseils, de petites touches techniques aux Etalons. C’est plutôt par sympathie que je viens et bénévolement j’apporte ma contribution pour la réussite des Etalons parce que j’adore le Burkina” a précisé Rémi Jamin. Pour le Breton originaire de Plouay, Mecque du vélo en France, reconnu pour son grand prix sponsorisé par Ouest-France, l’ambiance du tour du Faso est super. Il ne cache pas sa joie d’emprunter cette destination exotique. “Quand on passe dans les villages et qu’on voit les enfants sur la route, c’est très impressionnant surtout la discipline dont ils font montre. C’est super sympa et chaleureux” s’empresse-t-il de lâcher tout sourire. “Avec peu de moyens aujourd’hui, le Burkina arrive à organiser un beau Tour avec des coureurs formidables. Il faut vraiment vivre le Tour de l’intérieur pour voir à quel point c’est difficile” conclura le Breton.

Français de naissance il est Burkinabé de cœur. Fort de cela, il apporte son assistance  technique  à l’équipe du Burkina.

Français de naissance il est Burkinabé de cœur. Fort de cela, il apporte son assistance technique à l’équipe du Burkina.

website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*