Tour du Faso 2012 : Les Pays-Bas annoncent les couleurs

Tour du Faso 2012 : Les Pays-Bas annoncent les couleurs
Schreurs, le Néerlandais a faussé les plans des Burkinabé à Ouahigouya en allant s’y imposer.

Schreurs, le Néerlandais a faussé les plans des Burkinabé à Ouahigouya en allant s’y imposer.

La 26e édition du Tour du Faso a pris son envole le vendredi 19 octobre 2012. Pour cette édition, le Burkina, fort de ses trois équipes entendait rééditer son exploit de l’édition passée. C’est pourquoi Ouagadougou-Ouahigouya, long de 165 fut très enlevé. L’exploit de l’année dernière des Burkinabé a imposé la méfiance au sein du peloton. Après 165 km d’enfer courus sous une chaleur torride, c’est le Néerlandais, Leander Schreus qui coiffera adversaires et partenaires à l’arrivée en 4h 31 mn50s. Si en 2011, le Burkina a joué le trio gagnant, cette fois-ci, Ouahigouya ne sera pas le talisman porte bonheur des Etalons. Ils se contenteront d’une 2e place avec le natif de la, Rasmané Ouédraogo qui, à force  d’être dans toutes les attaques est arrivé vidé. Il néanmoins eu le mérite d’annulé l’envolée de l’Ivoirien, Cissé Issiaka qui partait seul vers la victoire finale. Cissé sera classé 3e dans les roues de Ouédraogo.

La course a été dure. A preuve, le peloton a évolué étirée. Il n’était pas bon être dernier.

La course a été dure. A preuve, le peloton a évolué étirée. Il n’était pas bon être dernier.

Le rendez-vous 2012 a réuni aux côtés des trois équipes du Burkina, la Côte d’Ivoire, le Bénin (4 coureurs sur 6 possible), du Sénégal, du Mali, du Togo, de l’Algérie, de l’Allemagne, de Belgique et des Pays-Bas. La France qui alignait régulièrement au moins 2 équipes à chaque édition n’a pas fait le déplacement cette fois-ci. C’est donc 70 coureurs qui ont pris le départ à 8h30mn à Bassinko pour rejoindre Ouahigouya. Jusqu’au bout, chacun est resté sur le qui-vive. Les Etalons très surveillés ne sont pas restés discrets. Ils ont tenté de secouer le cocotier, tester les forces en présence. Mais à chaque fois, Allemands, Sénégalais, Belges, Néerlandais et ivoiriens ont donné la réplique. Ce ne sera qu’à 3 km de l’arrivée que l’issue de la course s’est dessinée. En allant chercher Cissé, l’ivoirien qui s’envolait tout seul vers la victoire, Rasmané a amené aussi Schreurs dans ses roues. Ce dernier sur la ligne d’arrivée a sorti le coup de j’attends que tu m’y conduises et je te sonne !  Toutefois, rien n’est décidé à Ouahigouya. Le Tour est plus que jamais ouvert.

Ils étaient 70 sur la ligne de départ. Ils ignoraient que cette première étape allait être autant infernale.

Ils étaient 70 sur la ligne de départ. Ils ignoraient que cette première étape allait être autant infernale.

A Ouahigouya, le Neerlandais Schreurs rafle à l’évidence tous les enjeux majeurs. Le maillot CNSS de vainqueur d’étape, le maillot vert Total, le maillot jaune du leader, le maillot des points chauds. Le Burkina, par l’entremise de Rasmané Ouédraogo n’a pas pu faire la fine bouche. Il endosse tout de même le maillot de Combativité, celui de l’Assemblée nationale. Il est le premier des Burkinabè et est le plus jeune.

Au passage du peloton, les écoles se vidaient pour venir applaudir les coureurs.

Au passage du peloton, les écoles se vidaient pour venir applaudir les coureurs.

Demain samedi, les coureurs vont se mesurer sur l’étape Yako-Zinairé. La physionomie de la course peut changer. Certain, l’étape est difficile et la course sera encore sans pitié. Les mal classés vont tenter de revenir dans la course et les leaders ne se laisseront pas faire. On va donc se régaler !

Il y a eu des moments de détente avant la tempête. Les supporters des Etalons ont pu avoir des moments de causerie avec certains coureurs.

Il y a eu des moments de détente avant la tempête. Les supporters des Etalons ont pu avoir des moments de causerie avec certains coureurs.

J. NION

Schreurs, le Néerlandais a arraché la première victoire d’étape du Tour 2012.

Schreurs, le Néerlandais a arraché la première victoire d’étape du Tour 2012.

Etant le premier des Burkinabé, c’est logique que Rasmané Ouédraogo porte le maillot de l’Assemblée nationale.

Etant le premier des Burkinabé, c’est logique que Rasmané Ouédraogo porte le maillot de l’Assemblée nationale.

Rasmané Ouédroago a largement mérité le maillot de combativité.

Rasmané Ouédroago a largement mérité le maillot de combativité.

Le vainqueur de l’étape a logiquement raflé le maillot du point chaud et maillot vert aux points.

Le vainqueur de l’étape a logiquement raflé le maillot du point chaud et maillot vert aux points.

Rasmané Ouédraogo est le plus jeune coureur méritant du jour.

Rasmané Ouédraogo est le plus jeune coureur méritant du jour.

C’est lui, le Néerlandais Schreurs le nouveau leader de la course.

C’est lui, le Néerlandais Schreurs le nouveau leader de la course.

 
website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*