Amoussouvi Augustin Acakpo (Dernier du classement général du tour 2015): “Je n’abandonnerai jamais”

Amoussouvi Augustin Acakpo (Dernier du classement général du tour 2015): “Je n’abandonnerai jamais”

Il est l’attraction de ce 28e tour cycliste international du Faso dite édition de la Transition malgré lui. Dernier du classement général depuis plusieurs étapes, le coureur béninois, Amoussouvi Augustin Acakpo est surnommé le philosophe du tour. Car pour paraphraser Abasse Soufiane Coulibaly, l’animateur vedette de la grande boucle nationale, il faut être un fin tacticien pour être chaque fois dans les délais et conserver sa place pour ne pas être disqualifié. Plusieurs fois champion du Bénin et multiple vainqueur de la coupe nationale de son pays, Acakpo est à la traîne sur les routes du Faso. Mais il en faut plus pour le démoraliser car d’autres à sa place aurait déjà mis pied à terre. “Vous pouvez en être sûr, je vais tenir jusqu’à la fin. Je ne suis pas un petit coureur et je ne me décourage pas face à la moindre difficulté. Au cyclisme, par moment tu es en forme et tout baigne et il y a aussi des instants où rien ne va” explique-t-il. Où tirera-t-il son énergie pour tenir jusqu’au bout ? Acakpo soutient qu’il a l’habitude de la solitude sur les bitumes. Mais reconnait que le tour du Faso cette année “est très dur”. “A l’étape de Pâ-Boromo, le peloton a fait une moyenne de 44,920km/h, c’est trop. C’est la preuve que le tour cette année est d’un haut niveau” a reconnu le multiple champion du Bénin. Augustin Acakpo fustige le manque de compétition de cyclisme dans son pays et la vétusté du matériel. “On peut faire mieux si nous avons du soutien car nous avons un relief qui peut nous permettre de rivaliser avec les Burkinabè. Plusieurs fois je me classer parmi les 10 premiers au tour du Faso mais aujourd’hui notre cyclisme décline car rien ne va au sein de notre fédération” a glissé amèrement l’actuel dernier du classement général du tour 2015.

 

 

IMG_3028
website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*